SNOW FALLS SE LANCE DANS UNE NOUVELLE AVENTURE !!!
Retrouvez-nous sur Bazzart, PRD et CRPG.
Puis vous pouvez voter aussi !

Partagez | .
 

 Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Joseph Neils

▪ âge : 23
▪ discussions : 286

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   16.01.14 10:39

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

Je n'étais pas heureux. Assis dans mon fauteuil face à la télé où une série complètement débile passait, je me rendais compte que je n'étais pas heureux. Bon, ce n'est pas non plus comme si je ne le savais pas. Depuis la mort de... Depuis sa mort, je ne suis plus heureux. Mais je ne vois pas comment je peux aller mieux à vrai dire. A moins que quelqu'un réussisse à devenir nécromancien comme dans le genre de jeux auquel je joue et qu'il puisse le ressusciter, mais je ne vis pas dans un conte de fée et je sais très bien que ça n'est absolument pas possible. Est-ce que c'est pour ça au final que j'ai demandé Paige en mariage ? Ou même que je suis sorti avec elle ? Parce que j'avais envie de bonheur ? Je ne sais même pas pourquoi à vrai dire. En parlant du loup, je la vois descendre les escaliers et venir se coller à moi. Je déteste quand elle fait ça. L'air de rien, je me décale un peu et je sais très bien qu'elle remarque mon geste. Si elle le remarque, pourquoi est-ce qu'elle reste ? Enfin, tant pis après tout, elle n'a qu'à partir si elle n'est pas heureuse, je n'ai pas à me sentir coupable. Je l'aurais été avant, mais à quoi bon être aimable et généreux quand la vie vous punit pour ça ? Le pire c'est qu'elle m'a punie, mais ce n'est pas ma vie qu'elle a pris. Je e rends compte que je serre les poings depuis tout à l'heure et je sens d'ailleurs le goût du sang sur le bout de ma lèvre que je mordais depuis tout à l'heure. Il faut j'arrête de penser à lui, mais c'est impossible dans cette ville. Et puis, malgré tout j'aime penser à lui. Je ne veux pas l'oublier, jamais. Je me relève et attrape mon portable. J'avais l'habitude de toujours envoyer un message à Ethan quand je m'ennuyais. Tiens d'ailleurs, pourquoi est-ce que je ne l'ai toujours pas vu ? Morgan à dû lui dire pourtant que j'étais de retour, qu'elle m'avait vu. Enfin, il faut avouer que ça n'avait pas été de très bonnes retrouvailles et il attendait sûrement que je fasse le premier pas. Pourquoi est-ce que ce serait à moi ? Je soupirais avant d'aller attraper ma veste. Paige me regardait d'un air interrogateur et je me tournais vers elle alors que j'enfilais mon vêtement. " Je sors, ne m'attends pas si je reviens tard. "

Je met mon écharpe, prends mes clés et sort de cette maison où l'ambiance est invivable. Sortir oui, mais pour aller où ? Non, je ne comptais pas aller chez Ethan. S'il voulait me revoir, il m'aurait contacté, non ? Il devait sûrement avoir d'autres amis qui compte plus alors tant pis pour moi. Après tout, on est proches depuis quelques temps seulement. Bon d'accord, très proches, mais quand même. Pour le moment je marchais et je verrais bien où mes pieds m'amèneraient. D'ailleurs, je ne mis pas longtemps à apercevoir le parc de la ville. Je me souvenais que j'allais toujours ici la nuit pour observer les étoiles. C'était le meilleur endroit pour les voir après tout. C'est aussi ici que je m'étais pris une droite de Shane. Je frottais ma joue en souvenir du coup et soupirais avant de m'approcher d'un banc. Je n'ai pas pu retenir une légère plainte en sentant le contact gelé du banc contre mes fesses, mais je n'en avais rien à faire après tout. C'était comme ça ces derniers temps. Je me fichais de me brûler, de me geler, de me couper ou quoique ce soit. Au contraire, parfois je recherchais la douleur. Est-ce que c'est normal ? J'en sais rien, mais je sais que je ne suis pas masochiste. Je suis simplement désespéré et paumé. Oh oui, carrément paumé.

Tandis que je continuais à penser, une silhouette qui passait un peu plus loin attira mon regard. Je n'étais pas sûr qu'il voulait aller dans le parc, mais en tout cas il passait à côté. Ethan. Si vraiment il y a un Dieu ou je ne sais quoi là haut, il a vraiment un humour de merde. Mais puisque moi je l'avais vu et pas lui, c'était à moi de faire le premier pas, non ? Je me relevais alors et m'approchait de lui d'un pas plutôt lent. Une fois assez près de son dos, je tapotais son épaule sans un bruit pour qu'il se retourne. Quand ce fut le cas, je ne peux pas cacher le fait que revoir son visage après tout ce temps me faisait plaisir. Je savais que j'avais besoin de lui, comme Morgan en avait besoin. Enfin, pas de la même manière, mais bon. J'étirais un léger sourire gêné en voyant son expression. " Salut Ethan... " Comment réagir ? Je n'avais pas su avec Morgana, je ne savais pas plus avec Ethan. D'autant que ma meilleure amie qui elle est calme et passive m'avait foutu une claque alors de quoi était capable mon meilleur ami impulsif et bagarreur ? " Je... Je suis revenu, mais Morgan à déjà du te le dire je suppose. " Est-ce qu'il serait content de me voir au moins ? Ou alors ce serait comme sa nouvelle petite amie ?

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________

Can’t stop that feelin’ for long



Dernière édition par Joseph Neils le 08.02.14 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pingu d'or

avatar
Bienvenue à Barrow
Ethan D. Peters

▪ âge : 34
▪ discussions : 321

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   17.01.14 13:26

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

Je sursautais, faisant un bond digne d'un ninja alors que quelqu'un s'était sournoisement approché dans mon dos et m'avait touché l'épaule. Absorbé par mes pensées, je n'avais rien entendu. En fait, la vie ne tenait qu'à un fil, il aurait été aisé de m'égorger dans ce parc et de me dépouiller, je n'aurais rien vu venir, rien senti. Je fis donc volte face, prêt à invectiver l'abruti qui m'avait foutu la trouille, mais quand ma bouche s'ouvrit, aucun son n'en sortit alors que je me demandais si je n'étais pas le sujet d'une... hallucination. Un tour que m'aurait joué mon cerveau peut-être ? Parce que là, devant moi, se tenait une personne que je ne pensais pas croiser ici.

Joseph.

Mon cerveau se remit en marche alors que je le regardais, toujours muet de stupeur, le cœur battant la chamade à cause de la peur causée par son approche, mais aussi par les sentiments contraires qui m'agitaient alors que je le dévisageais. Joie, colère, rancœur, soulagement... Joie de retrouver mon meilleur ami. Colère parce qu'il m'avait abandonné sans un mot. Rancœur à cause de son silence. Soulagement de le voir vivant et en bonne santé. Je ne savais que trop dans quelle affliction on pouvait plonger en perdant un être cher. Son éloignement m'avait fait craindre le pire alors que je ne pouvais plus garder un œil sur lui et m'assurer qu'il ne fasse pas de conneries. Je lui en voulais aussi d'avoir du s'éloigner. Quelque part, cela remettait en cause ma propre compétence à consoler mes amis quand ils étaient au plus bas... Mon amitié n'avait pas suffi pour Joe, quand mon amour semblait convenir à Morgan. Et je m'en voulais de ne pas avoir été à la hauteur de la tâche.

En proie à ces sentiments contraires, je ne sortis de ma torpeur que quand il reprit la parole, m'avouant son retour. Oui, j'étais au courant, par Morgan. Il l'avait vue elle. Pas moi. Il n'avait pas cherché à se rapprocher de moi. Ce n'était quand même pas à moi de lui courir après!Il était parti sans un mot, il était revenu de la même façon ! S'il voulait me voir, il savait où me trouver, quand moi, je l'ignorais ! Mais il n'avait pas jugé bon de me téléphoner, de m'envoyer un SMS... Même un des signaux de fumée m'auraient convenu. Se montrait-il lâche en refusant de m'affronter ? Craignait-il ma réaction ? Il pouvait ! La colère flamba, prenant le pas sur tout le reste, simplement ranimée par ses paroles. Des paroles malheureuses alors qu'il me rappelait sans y faire attention qu'il ne s'était pas manifesté plus tôt auprès de moi. Avant que je ne réfléchisse à ce que je faisais, mon poing se crispa et jaillit pour venir s'écraser sur sa mâchoire avec violence. Pas forcément avec toute la force dont j'étais capable, je ne voulais pas non plus le massacrer, juste lui faire mal comme il m'avait fait mal.

La loi du Talion.

« Espèce d'idiot ! Tu te rends compte de la peur que tu nous as faite à Morgan et à moi ? Du soucis qu'on s'est fait pour toi ? J'ai imaginé le pire ! Pendant des semaines, j'ai eu peur que... que tu... »

Ma voix se fêla. J'avais eu peur qu'il ne fasse une bêtise, qu'il ne se donne la mort, incapable de supporter la perte de celui qu'il aimait. C'était peut-être exagéré, mais quand votre meilleur ami se faisait la malle subitement, sans rien dire, il y avait de quoi se faire pas mal de films et pas forcément les plus joyeux ! Derrière ma colère, il y avait ma peur, accumulée pendant des jours et des jours, qui explosait dans cette rage sans doute irrationnelle. Pourtant, une partie de moi soulignait qu'il aurait aussi bien pu se barrer sans venir me voir, qu'il avait prit sur lui...

« Merde Joe! Je sais que ça a été difficile pour toi, même pire que ça, mais... j'aurais tellement voulu t'aider... »

Ma voix, colérique sur le début, n'était plus qu'un murmure à la fin, alors que la rage retombait comme un soufflé pour ne laisser que la lassitude, le soulagement. Nous avions des choses à nous dire. Il allait un peu mieux, d'après Morgan, mais ce n'était pas encore le Joseph d'avant. Le redeviendrait-il jamais d'ailleurs après cela ? Mais il avait eu le tort de ne prendre en compte que sa douleur. Morgan avait perdu son frère, sa seule famille... C'était terrible à dire, et sans doute que je ne le confierais jamais à Joe, mais un amour, un amant, ça se remplaçait. Pas un frère. Cela faisait mal, on n'oubliait pas, mais on finissait à passer à autre chose. Naturellement, si je lui disais cela maintenant, il m'étriperait. Et nous ne nous parlerions plus. Sa blessure était trop à vif pour être critiquée.

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________
Because I love you.
« Et quand on a beaucoup de chance, il se produit quelque chose qui n'arrive qu'une seule fois sur des millions ; la personne qu'on aime nous aime aussi... •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Joseph Neils

▪ âge : 23
▪ discussions : 286

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   17.01.14 15:22

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

Aucune réponse du moins, à l'oral. Non, je revois Ethan et je n'ai pas le droit à un bonjour. A la place, je sens une vive douleur sur ma joue et pose ma main sur cette dernière comme pour calmer la douleur. J'ai une impression de déjà vu à vrai dire, mais en pire étant donné qu'ici c'est un coup de poing et pas une gifle. Je fronce les sourcils en observant celui que je considère comme mon meilleur ami. Je savais qu'il réagirait violemment étant donné la réaction de Morgan, mais je n'étais pas sûr qu'il aille jusque là. Je suis maintenant aussi énervé que lui et je serre le poings tellement j'ai envie de lui rendre la pareille. Mais je me retiens, pour le moment. Je préfère savoir ce qu'il a à me dire avant de le faire, je veux voir quelles sont ses raisons à lui. D'ailleurs, je me rends compte que ce n'est pas vraiment à la joue que j'ai mal, plutôt vers la mâchoire. Je la bouge pour voir l'état dans lequel elle est et il ne semble y avoir aucun souci, à part cette douleur lancinante. Il n'a pas dû y mettre toutes ses forces parce que je sais qu'il en a quand même plus que ça. En réfléchissant, je me souviens que j'ai une autre impression de déjà vu. Shane qui m'avait foutu un pain aussi. Décidément, il ne faut plus que je vienne dans ce parc de jour, à chaque fois j'en ressors avec la joue rougie. Mais cette fois c'est bien différent et je m'en rends compte. Parce qu'il s'agit de mon meilleur ami et même si je suis très en colère contre lui en ce moment, je ne veux pas le perdre, tout comme Morgan. J'avais l'impression de la chercher la douleur depuis la mort d'Isaac, parce qu'en un sens ça me faisait du bien d'avoir mal. Rien à voir avec du masochisme par contre, juste... Non, je ne comprends pas.

Même si son explication est semblable à celle de sa nouvelle chérie, elle est quand même différente. Il avait peur pour moi ? Il s'était imaginé le pire ? Pourtant, ça aurait été le contraire. Il aurait dû avoir peur si j'étais resté parce que c'est si j'étais resté à Barrow que j'aurais sûrement fait une connerie. Oui, j'y ai pensé et je suis parti avant de faire n'importe quoi. C'est grâce à mon départ si je vais mieux, mais ils n'arrivent pas à le comprendre ça. Même si j'étais encore beaucoup énervé contre ce qu'il venait de faire, mon poing se desserrait doucement rien qu'au son de sa voix. Elle avait l'air tellement... faible. Je pouvais voir dans ses yeux qu'il avait eu peur, mais je voyais encore sa colère bien présente et ça n'arrivait pas à me calmer simplement. Je le fixais dans les yeux, d'un air un peu énervé, mais surtout assez neutre jusqu'à ce qu'il continue dans sa lancée. Oui ça a été difficile, ça l'est même encore à vrai dire. Je sais que ça ne l'est pas que pour moi aussi. Morgan qui a perdu toute sa famille doit sans doute devenir folle. Seulement, j'ai perdu l'homme que j'aime, même si je sais pertinemment que c'est différent. Mais Morgan ne l'a pas vu se faire écraser juste devant ses yeux elle, elle a eu la chance de s'être trouvée loin à ce moment. Elle a la chance de ne pas avoir à ressentir une culpabilité énorme parce qu'il est mort pour elle. Il est mort pour moi, je sais que c'est ma faute et j'aurais dû être à sa place sous cette plaque de je ne sais quoi. Alors pourquoi lui qui valait tellement plus que moi ? Non, je préférais penser à autre chose avant de fondre en larmes.

" Tu vois que je vais bien non ? Alors ce n'était pas la peine de se faire du soucis. Il valait mieux que je m'en aille, pour ma santé. " Malgré sa voix frêle et certaines de ses expressions dans ses yeux, je n'arrivais toujours pas à me calmer. J'étais énervé, constamment et contre le monde entier alors je m'emportais toujours pour un rien récemment. " Tu devais déjà être présent pour Morgan et c'était bien assez, tu n'avais pas besoin du poids d'un autre en plus Ethan. Je n'avais pas le droit de te demander de l'aide à toi. " Même si c'était mon meilleur ami, ça aurait été trop lourd pour lui et Morgana avait besoin de bien plus que moi, je le savais. C'était son rôle aussi de l'aider elle, celui qui avait ce rôle pour moi n'est plus alors j'ai dû trouver quelqu'un d'autre. " Je vais mieux maintenant, enfin par sur le moment étant donné qu'on vient de me défoncer la mâchoire. " Oui c'était méchant et au fond de moi, une voix hurlait de m'excuser immédiatement. Mais mon corps n'écoutait jamais cette voix et réagissait toujours de la mauvaise manière. Jusqu'à quand est-ce que ça durerait comme ça ? Ça devenait insupportable et j'avais peur de perdre mes amis en plus. Sans réfléchir, je resserrais mon poing et lui en foutait une à son tour, mais avec autant de force qu'il en avait mis soit pas beaucoup. Je savais qu'il ne comprendrait pas. " Désolé, c'est de la part d'Isaac. Il ne faut pas être un génie pour comprendre que ça va vraiment bien entre toi et Morgan et je sais qu'il aurait réagi comme ça en sachant qu'elle n'est plus vraiment pure et innocente, si tu vois ce que je veux dire. " Un vrai connard, je me détestais, mais je savais qu'Isaac me remerciait de là où il était. Finalement, me sentant coupable, je lui tendais la main d'un air gêné. " On est quittes ? Enfin, je sais que tu vas continuer à m'en vouloir pour être parti, mais laisse-moi au moins m'expliquer et plus calmement qu'avec Morgana s'il te plait. " J'espérais qu'il me pardonnerait pour ce coup et qu'on pourrait parler calmement, comme deux amis.

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________

Can’t stop that feelin’ for long

Revenir en haut Aller en bas
Pingu d'or

avatar
Bienvenue à Barrow
Ethan D. Peters

▪ âge : 34
▪ discussions : 321

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   26.01.14 14:46

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

« Et tu ne pouvais pas m'en parler au lieu de fuir dans le secret ? »

Non, franchement, j'étais quelqu'un d'ouvert d'esprit, mais là, il n'avait aucune raison valable pour avoir agi ainsi, sinon l'égoïsme né du chagrin, un chagrin qu'il pensait être le seul à ressentir, qui lui octroyait tous les droits. Je connaissais ce sentiment, je l'avais moi-même vécu et j'avais usé de la compassion des autres pour faire n'importe quoi et excuser tout comportement. Sauf que cela n'excusait pas tout et qu'il fallait se confronter à la réalité à un moment donné et assumer ses actes. Je pouvais appréhender sa peine, son deuil. Mais de là à ne pas nous en parler... Il repartit de plus belle en me disant qu'il n'avait pas à m'imposer cela.

« Et tu crois pas que c'est à moi d'en juger ? Que je sais ce que je peux supporter ou pas ? Putain, Joe, t'es mon meilleur pote, bien sûr que j'aurais été là pour toi, que je voulais t'aider ! Oui, vous soutenir tous les deux, Morgan et toi, ça n'était pas facile. Oui, cela aurait été épuisant. Mais je ne t'aurait pas sacrifié pour m'occuper d'elle, ni l'inverse... t'avais pas à faire ce choix tout seul... »

Je ne décolérais pas vraiment. Je pouvais écouter ses arguments, je pouvais concevoir qu'il ai souffert, qu'il ai eu besoin de changer d'air, mais faire ça sans m'en parler, disparaître sans dire un mot, non. Cela avait été une source d'angoisse pour moi, pour Morgan. Encore plus pour elle, qui se retrouvait encore abandonnée. Et elle n'avait pas besoin de ça. Joseph ajouta qu'il allait mieux maintenant, même si je venais de lui défoncer la mâchoire.

« Fais pas ta chochotte, si j'avais voulu te la défoncer, j'aurais frappé bien plus fort. »

Et puis, il valait mieux avoir mal physiquement que moralement. Cela détournait l'esprit. En revanche, je ne vis pas arriver la riposte et je restais comme deux ronds de flanc, la mâchoire cuisante. Ma main s'y porta alors que je regardais Joseph. Juste retour des choses ? Basse vengeance ? Je l'avais sans doute mérité, mais quand même... Mais je restais soufflé quand il me dit que c'était de la part d'Isaac, ne sachant trop comment réagir. J'oscillais entre la colère et l'amusement. Et finalement, j'éclatais de rire. Un rire un peu incongru, mais cette réflexion l'était tellement en même temps ! Cela me faisait bizarre de voir Joe parler de celui qu'il avait perdu... Et sans fondre en larmes ou en souffrir énormément. C'était bon signe, non ? Mon rire s'éteignit alors que je me massais la mâchoire.

« Et comment il aurait réagi en la sachant entourée et soutenue dans l'épreuve ? »

Presque heureuse. S'il n'y avait eu ce deuil, elle l'aurait été. Ce n'était pas de l'arrogance, mais je savais que je lui faisais du bien, elle avait eu besoin de moi et j'avais été là. Et je le serais toujours. Un grand frère n'aurait-il pas préféré cela pour sa petite sœur que de la voir sombrer dans la dépression et avoir envie d'attenter à ses jours pour mourir à son tour et rejoindre tous ses défunts ? En tant qu'aîné, je savais ce que j'aurais préféré. Même si un frère aîné regardait toujours d'un œil critique les petits amis de sa sœur... Mais Morgan n'était plus une adolescente. Et elle était devenue femme avec moi.

Joseph me tendit alors la main, comme pour enterrer la hache de guerre. Je serrais cette main tendue, mais je n'étais pas encore prêt à pardonner.

« Non, on n'est pas quittes. Mais je veux bien écouter ce que tu as à dire. »

Calmement, je rejoignis un banc et m'y assis, plus calme et effectivement disposé à écouter ses explications, même si je doutais qu'il arriverait à me convaincre qu'il avait fait le bon choix.


© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________
Because I love you.
« Et quand on a beaucoup de chance, il se produit quelque chose qui n'arrive qu'une seule fois sur des millions ; la personne qu'on aime nous aime aussi... •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Joseph Neils

▪ âge : 23
▪ discussions : 286

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   07.02.14 10:36

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

Non, je ne pouvais pas en parler. Pourquoi est-ce que je devais leur parler de mes peines ? Pourquoi leur ajouter un poids en plus sur les épaules ? Pour Morgana, il ne pouvait pas nier que garder ma peine pour moi avait été la meilleure solution. Elle avait perdu le dernier membre de sa famille alors c'était plutôt elle que l'on devait écouter. Et qui était le mieux placé pour le faire ? Son petit-ami évidemment, Ethan. Mais il n'arrivait pas à comprendre que je n'avais pas voulu qu'une troisième personne se sente aussi mal qu'on ne l'était déjà. Il avait à écouter sa petite amie, mais est-ce qu'il devait m'écouter moi ? Non. Même s'il me dit le contraire, que j'aurais dû lui en parler, j'estimais ne pas avoir à le faire. Je le connais Ethan, je le connais même bien puisque c'est mon meilleur ami. Morgan a perdu son frère, ça a déjà dû lui rappeler des souvenirs par rapport à ce qu'il a vécu. Il ne faut pas non plus oublier qu'il est surchargé de travail par rapport à ses études. Alors avoir en plus à trouver le peu de temps qui lui restait et où il pouvait se reposer à écouter mes plaintes, il serait devenu fou. Comme moi, comme Morgana. Deux seulement suffisaient, nous n'avions pas besoin qu'il le devienne aussi. Il devait garder la tête froide, être la bouée de Morgana et on sait très bien qu'une bouée ne peut sauver qu'une seule et unique personne. Qu'il me prenne pour un égoïste qui n'a pensé à moi très bien, alors je suis un égoïste, mais je ne l'assume être que pour mon départ précipité. De quoi se plaignait-il exactement ? Au moins, ils avaient pu se centrer un peu plus sur eux et former ce couple que tout le monde attendait depuis un bail. Ils n'avaient pas eu l'ami d'à côté à plaindre. Ils avaient pu se découvrir un peu plus et de ce que j'ai compris, à tous les sens du terme. Ethan était peut-être décidé à rester sur sa position comme quoi j'avais mal agi, mais je resterais aussi sur la mienne sachant qu'au contraire, j'ai bien agi pour eux.

En général, ses petite piques m'amusaient et je rentrais même dans son jeu, mais cette fois c'était différent. Il voulait me blesser dans ses paroles, pas juste m'emmerder. Conséquence de cette colère qu'il ressent, je ne peux pas lui en vouloir, mais on ne peut pas dire que ce soit le meilleur moment pour ça. On était déjà à la limite de se jeter l'un sur l'autre pour se frapper encore et encore, pas besoin de rajouter du feu pour allumer la poudre. Mais je prenais sur moi, jusqu'à ce que je lui donne ce coup de poing. En partie pour moi, mais aussi pour Isaac. J'admets avoir cependant été surpris et incompréhensif face à son fou rire. Est-ce que c'était nerveux ou il se foutait vraiment de ma gueule ? Je serrais les poings à nouveau, sentant une vague de colère m'envahir. Je me fichais qu'il rigole à mon coup, tout le monde savait que je n'avais pas énormément de force. Ce que je n'appréciais vraiment pas, c'est qu'il rigole alors que j'avais prononcé le nom d'Isaac. Je savais que j'avais changé, complètement même, mais j'avais l'impression que Morgana et Ethan aussi. Je ne saurais l'expliquer et ce n'est sûrement qu'avec moi et à cause de mon départ, mais ils ont changé c'est évident. " Peu importe comment il aurait réagi, il t'aurait sûrement été reconnaissant, mais tu te serais pris ce pain dans la tronche quand même et pas de la même force, crois-moi. " Je baissais les yeux et fixait cette neige blanche et pure. " Mais dans ce cas-là, il n'aurait pas eu à t'être reconnaissant étant donné qu'il serait encore avec nous... "

Je lui ai tendu la main malgré tout, tentant de mettre ma colère impulsive sur le côté. Je ne voulais pas perdre mes amis malgré tout, mais il semblait que ce n'était pas totalement réciproque. Pourquoi me serrer la main si au final il estimait que nous n'étions pas quittes ? J'allais le rejoindre et je m'asseyais à côté de lui, restant silencieux un moment pour mettre de l'ordre dans mes pensées. " Je devais partir. Chaque endroit de Barrow me le rappelait et à chaque fois que je pensais à lui, tout le temps en fait, ce n'était pas bon. Il m'arrivait de m'isoler loin dans la forêt pour hurler tout ce que je pouvais, j'ai eu les mains en sangs à force de frapper des murs encore et encore et je ne parle pas non plus de toutes ces crises de paniques... " Crises de paniques que j'avais retrouvé depuis que j'étais revenu, mais ça je ne voulais pas lui dire, il m'a bien fait comprendre que si j'avais voulu son aide c'était avant. " Tu m'aurais peut-être laissé partir, mais Morgan ne l'aurait pas supporté je pense et je serais resté si elle me l'avait demandé. Alors ça m'a pris d'un seul coup, j'ai foncé à l'aéroport et j'ai pris le premier avion qui partait. Je suis allé à Los Angeles. Je ne vais pas rentrer dans les détails, mais petit à petit j'ai réussi à me reconstruire. Grâce à ça, j'ai pu aller mieux. " Si je lui disais que j'avais couché avec des tas de gars dont je ne connaissais même pas le prénom, je risquais de me faire frapper à nouveau pour avoir fait n'importe quoi et j'en avais pas envie. Même si la suite risquait de ne pas lui plaire, comme à Morgan d'ailleurs. " Puis j'ai rencontré une fille sympa. C'était dans un bar et j'étais tellement bourré que j'ai couché avec elle... Mais, grâce à elle, j'arrivais à me calmer un peu plus, j'arrivais à trouver du réconfort. Bref, ça c'est la partie que tu ne vas pas aimer, nous sommes fiancés elle et moi. Elle s'appelle Paige. " Est-ce que j'allais avoir le droit à un deuxième pain ou une remontrance ? J'y étais déjà préparé de toute façon alors j'attendais simplement de voir.

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________

Can’t stop that feelin’ for long

Revenir en haut Aller en bas
Pingu d'or

avatar
Bienvenue à Barrow
Ethan D. Peters

▪ âge : 34
▪ discussions : 321

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   08.02.14 17:24

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

Bon, Joseph n'avait pas tort. J'avais redouté de rencontrer le frère de Morgan en tant que son petit ami... Donc ouais, sans doute que j'aurais eu le droit à un interrogatoire dans les règles et un accueil polaire. Mais le coup de poing, ça n'aurait pas été un peu exagéré quand même ? Je veux dire, un flanque un coup de poing à quelqu'un quand il a fait une connerie. Sortir avec Morgana n'en était pas une, même pour un frère trop possessif, non ? C'était un peu... excessif. Étant moi-même grand frère, je savais ce que c'était que de passer les copains de sa sœur à la loupe, mais je n'en aurais jamais cogné un, à moins qu'il ne fasse du mal à ma sœur, bien entendu. Je massais toujours ma mâchoire, avant de stopper net quand Joseph baissa les yeux et ajouta que s'il n'avait pas été tué, il n'aurait pas eu besoin que Morgana soit consolée et pas besoin d'être reconnaissant. Il marquait un point. Et il faisait chier, parce que c'était quand même super difficile d'être fâché contre lui alors que sa peine me frappait de plein fouet. C'était mon ami, il avait fait des choix, des mauvais choix, mais lui tourner le dos alors qu'il avait fallu du courage pour revenir vers ceux qu'il avait abandonné, n'était-ce pas un comportement de fumier ?

Et je n'étais pas un fumier. Ni quelqu'un de rancunier. Et la peine, je connaissais. Très bien. Joseph se comportait comme un con. J'avais fait de même. Que j'ai 14 ans à l'époque et lui 22 aujourd'hui, ne penchait pas dans la balance quand on parlait de tristesse. J'avais été un sale gosse, colérique, ordurier, à qui on aurait volontiers mis des claques tellement j'étais insolent et jouais du fait qu'on avait pitié de moi. J'étais le mieux placé pour comprendre son comportement. Et le moins bien placé pour le lui reprocher.

Il s'assit alors à côté de moi, pour m'expliquer son raisonnement, qui l'avait amené à se barrer loin de nous. Maman avait du quitté le Nouveau Mexique après la mort de Luke... La maison, le quartier, tout lui rappelait de mauvais souvenirs, elle avait préféré repartir de zéro, retourner vers sa famille, avec ses deux enfants. Sans son mari. Le couple n'avait pas survécu à la perte. J'étais loin de me douter à quel point Joe avait été atteint et j'étais effaré d'apprendre ses réactions... hurler, frapper les murs, les crises de panique. Je ne me souvenais pas en avoir fait moi-même... Plutôt des cauchemars, étouffants, angoissants, qui m'avaient laissé pantelant une fois réveillé.

« Je ne pensais pas que c'était à ce point. »

J'avais parlé d'une voix douce, juste un murmure un peu affligé. Il avait bien caché son jeu, il n'avait pas voulu nous alerter. C'était vrai que j'étais déjà occupé avec Morgan, en plus de mes études qui me bouffaient les trois quarts de mon temps. Je n'avais pas décelé son extrême détresse et je m'en voulais, quelque part... Est-ce que lui aussi m'en voulait, même s'il assurait être parti pour ne pas rajouter à mon fardeau ?

Il continua en m'expliquant que si moi, je l'aurais laissé partir, cela n'aurait pas été le cas de Morgana et il n'aurait pas pu lui résister.

« Tu aurais au moins pu dire que tu étais en vie. Juste un SMS, un mail, une lettre. J'en sais rien. Juste un signe de vie. »

C'était ça que je lui reprochais. Son silence. Qu'il décide de se barrer sur un coup de tête, passe encore. Mais après, il aurait du nous tenir au courant. Au moins qu'il allait bien. Enfin, aussi bien qu'on pouvait aller dans ces circonstances.

« Los Angeles hein ? Tu t'emmerdes pas dis donc. »

J'esquissais un petit sourire, retrouvant ce ton taquin que j'avais avec lui quand on se parlait, se lançant des piques et plaisantant. Avant. Et là, j'eus un bug. J'avais bien entendu ? Joseph avait rencontré une fille et avait couché avec, bourré ? Et comme elle lui faisait du bien, il s'était fiancé. Le silence s'installa un moment, alors que je prenais une grande respiration. Merde, mais qu'est-ce qu'il foutait enfin ! Il était gay, cette pauvre fille ne devait pas l'attirer, il ne devait pas l'aimer. D'ailleurs, ce n'était pas ainsi qu'il décrivait ce qu'il ressentait pour elle. Elle le calmait. Oui, ben un doudou, ça calme les enfants et ils se marient pas avec !

« Donc, si je comprends bien... Tu as perdu l'amour de ta vie. Un homme. Et tu rencontres une nana, sans doute très bien d'ailleurs, qui apaise tes angoisses, si bien que tu lui demandes de se marier avec toi ? Sérieusement Joe, qu'est-ce que tu fous ? T'es pas amoureux d'elle je suppose. Et tu ne dois pas éprouver énormément de désir non plus, elle a certains attributs qui ne t'attirent pas en temps normal. Ou t'as viré bi ? Bref, je sais bien que le chagrin rend égoïste, mais... t'as pensé à elle ? T'as pensé à l'avenir avec elle ? Ça se passe comment tous les deux ? Vous... couchez ensemble ? »

Cela était sans doute de la curiosité mal placée, mais enfin, c'était complètement aberrant ! Et je plaignais cette pauvre fille. Rien de bon ne pouvait ressortir de ce genre de relation...


© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________
Because I love you.
« Et quand on a beaucoup de chance, il se produit quelque chose qui n'arrive qu'une seule fois sur des millions ; la personne qu'on aime nous aime aussi... •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Joseph Neils

▪ âge : 23
▪ discussions : 286

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   08.02.14 18:01

“ Ethan & Joseph „
« Tu te souviens du bon vieux temps ? »

Au fur et à mesure de mes explications, Ethan semblait se calmer. Tant mieux, je préférais avoir un ton plus calme et une discussion plus posé. Avec Morgana, on en est arrivé à crier encore et encore puis à se rejeter l'un l'autre si l'on peut dire. Je n'ai pas besoin de ça en plus de ce qui s'est passé. Avec lui au moins, j'avais l'impression de revenir dans le passé. Si l'on peut dire, étant donné que j'y étais bloqué. Je le savais que je restais coincé dans le passé, mais je ne voulais pas en sortir. C'était hors de question étant donné qu'Isaac en faisait partie aussi. J'étirais un léger sourire en l'entendant parler tout bas et je haussais les épaules. Qui pouvait savoir ? Je ne le disais à personne et personne n'avait besoin de le savoir. Les seuls à qui j'aurais pu en parler n'étaient pas en position de pouvoir entendre ça. Je continuais sur ma lancée quand il m'avoua la raison pour laquelle il m'en voulait vraiment. Je fronçais les sourcils en me tournant vers lui. " J'ai laissé quelque chose, j'ai laissé une lettre à Morgana, en disant que je partais. " Bon, ça ne valait rien puisque je lui avais simplement dit que je partais et c'est tout. Peut-être qu'elle avait oublié d'en parler, tant pis. Ce qui était fait était fait de toute façon.

Son ton me surprit, à sa remarque suivante. Je ne le connaissais que trop bien ce ton et pourtant, ça faisait tellement longtemps que je ne l'avais pas entendu. J'aurais pu être heureux de le retrouver, j'aurais pu le relancer sur le même ton, si seulement j'avais écouté cette voix qui me disait d'arrêter d'agir en connard. Non, à la place, je lui ai raconté à propos de Paige. Je savais qu'il allait mal réagir, Morgan avait failli avoir une crise en l'entendant aussi. Et c'était parti pour la morale. Si elle ne voulait pas souffrir, elle n'avait qu'à pas rester avec moi tout simplement. Non, je ne la désirais pas et pourquoi est-ce que je n'aurais pas le droit d'être égoïste alors que la vie l'avait été en me prenant celui que j'aime ? Cette histoire, c'était notre problème à Paige et moi, si Ethan et Morgan ne l'acceptaient pas alors tant pis pour eux. Je les informais simplement, je n'avais pas besoin de leur accord.

Excédé par une autre réaction négative, je me relevais de ce banc pour lui faire face. " Mais bordel j'en ai marre que vous me fassiez tous la morale pour ça ! J'ai pas quatre ans, je fais encore ce que je veux il me semble et tant qu'amis vous seriez censés me féliciter ou j'en sais rien pour être passé à autre chose. Mais non, il faut toujours qu'il y ait un problème. " S'ils me félicitaient ça serait une erreur, je ne veux pas passer à autre chose alors forcément ce n'est pas le cas. Quoiqu'il en soit, j'en avais assez pour aujourd'hui. Je soupirais et regardais Ethan dans les yeux. " Je suis content malgré tout de t'avoir revu, sur ce, à une prochaine fois. " Sans attendre de réponse, je me retournais et m'en allais d'un pas décidé jusque chez moi. J'en avais assez, assez de tout ça. Mais comment y remédier ? A mon avis, il n'y avait aucun remède accessible pour moi. Isaac ne peut pas revenir alors je resterais avec cette blessure ouverte jusqu'à ma propre mort. Soit je m'y faisais, soit je mettais fin à mes jours plus rapidement, mais la deuxième option ne m'intéressait pas. Bref, je suis dans un sacré bordel.

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________

Can’t stop that feelin’ for long

Revenir en haut Aller en bas

Bienvenue à Barrow
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tu te souviens du bon vieux temps ? - Ethan - (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Parlons du bon vieux temps (PV)
» Comme au bon vieux temps [libre]
» CANICHES d'élevage Tous âges URGENT à placer - VAR
» Au bon vieux temps ◓ Odaël
» (Terminé) Comme au bon vieux temps ? (Griffin & Ophelia)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 2.1 :: L'ancien forum. :: Herman Parc.-