SNOW FALLS SE LANCE DANS UNE NOUVELLE AVENTURE !!!
Retrouvez-nous sur Bazzart, PRD et CRPG.
Puis vous pouvez voter aussi !

Partagez | .
 

 The end of a story (paige)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Joseph Neils

▪ âge : 23
▪ discussions : 286

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: The end of a story (paige)   06.03.14 11:07

“ Joe & Paige „
« The end of a story... »

J'ouvrais doucement les yeux, me réveillant d'une nuit de sommeil profonde et... Non, c'est carrément pas vrai en fait. Non, j'ai juste entendu ce bip incessant et insupportable qui m'a réveillé d'un seul coup et m'a presque fait faire un bond dans mon lit. J'ai grogné contre ce foutu engin avant de taper dessus pour l'éteindre et je me suis rallongé dans mon lit chaud et bien douillet pour profiter encore un peu avant de me lever. Sauf qu'en bougeant ma jambe, j'ai senti une autre jambe et mes pieds ont touché des pieds frigorifiés qui m'ont fait frissonner et m'éloigner directement. Je mis un peu de temps avant de me souvenir que je dormais avec Paige étant donné que je ne lui avais toujours rien dit et surtout, que je ne savais pas comment le faire. Elle avait les yeux fermés, mais je n'étais pas sûr qu'elle dorme. Si le réveil n'avait pas eu son effet sur elle, elle n'était sûrement pas humaine. Mais je préférais faire semblant de la croire endormi, pour ne pas avoir à être gêné à nouveau et à ne pas savoir quoi faire. Elle a dû se rendre compte depuis le soir du bal masqué que j'ai changé. Elle a dû se rendre compte que j'évitais ses baisers surprises à chaque fois, que je n'osais jamais la regarder dans les yeux et que j'étais constamment nerveux en sa présence. Je me levais rapidement avant qu'elle n'ouvre les yeux et s'éveille et je filais sous la douche, prenant bien soin de fermer la porte à clé. Je ne pouvais plus vivre dans le secret plus longtemps, il fallait bien que j'ai le courage de tout lui avouer un jour ou l'autre. Pour le moment, je me déshabillais et filais sous la douche où je me laissais chantonner tranquillement sans faire trop de bruit non plus. Je n'étais pas sûr que Paige travaille aujourd'hui et donc, qu'elle ait à se lever. Ah d'ailleurs, on pouvait au moins dire que j'étais un homme de parole puisque j'étais allé l'aider une journée à décorer sa boutique. Je suis fier du résultat à vrai dire et je trouve que Paige à de très bon goûts de décoratrices. Elle pourrait se recycler si jamais vendre des fleurs ne lui va plus. Enfin, je ne suis vraiment pas sûr que ce soit un domaine qui l'intéresse. Je fermais le robinet et sortais de la douche pour m'essuyer même si je restais légèrement trempé un peu partout. Très légèrement. Je cherchais du regard mes habits en me souvenant que j'avais couru jusqu'à la salle de bain et que mes habits se trouvaient donc dans ma chambre, avec Paige. Je me maudissais, me disant que je devrais aller nu là-bas alors que j'étais déjà assez gêné en permanence avec elle. J'enfilais ma serviette autour de ma taille et filais jusqu'à la chambre où j'attrapais rapidement de quoi m'habiller.

En jetant un coup d’œil au lit, je remarquais qu'elle n'y était plus alors je m'habillais dans la chambre. Mais au moment d'enfiler mon boxer, je l'aperçus dans l'entrée et je restais un moment immobile. Je me dépêchais de m'habiller ensuite et lui souriait nerveusement avant d'aller me coiffer en vitesse et de me diriger vers la porte d'entrée. " Je file au boulot, à ce soir ! " Je n'avais pas mangé, mais tant pis, je roulais jusqu'à la librairie. J'ouvris d'ailleurs la boutique en arrivant et m'occupais de quelques cartons tandis que les clients venaient petit à petit. C'était calme le matin en général alors je pouvais ranger et m'occuper des clients en même temps. D'ailleurs, il y avait un peu plus de monde qu'avant qui venait. Personne ne me le disait, mais je savais que les gens préféraient le Joe adorable et surexcité plutôt que le Joe morne et méchant. Je m'étais même surpris à remarquer un groupe de collégiennes qui venait juste pour m'observer et pouffer ensemble. Ça me rappelait lorsqu'elles le faisait pour Isaac, même si lui était bien plus beau que moi. Enfin, j'avais un certain charme aussi malgré tout. L'ancien Joe était revenu oui, mais les problèmes étaient toujours là et je me devais de les régler. C'est pourquoi, durant l'après-midi, je me décidais à appeler Paige. " Salut ! Hum... Je voulais te demander si tu pouvais venir à la librairie après les heures de boulot. Il faut que... Il faut que je te parle d'un truc très important. A plus ! " Même si elle ne voulait pas, je savais que ça curiosité serait un minimum titillée et qu'elle viendrait. Je n'avais plus qu'à attendre ce moment et je stressais énormément. Toute l'après-midi et même si j'essayais de ne pas le montrer, tout le monde le remarquait aussi. Une vieille dame m'a même proposée un cachet pour la constipation. Cachet que j'ai pris volontiers d'ailleurs. Je ne l'ai pas utilisé, mais on sait jamais, ça pouvait toujour me servir. L'heure s'approcha finalement et je tournais le panneau sur la porte d'entrée pour le mettre du côté fermé. Plusieurs minutes après, la porte s'ouvrit et j'aperçus la belle rouquine qui était fiancée avec moi.

J'allais l'accueillir et je l'invitais à s'asseoir dans le coin lecture qu'Isaac avait installé avant sa mort. " Merci d'être venu. Avant tout, tu veux boire quelque chose ? Un thé ? Un café ? Du chocolat ? Du sirop ? " Elle avait le choix. J'attendais qu'elle me dise ce qu'elle voulait avant d'aller lui préparer et de me faire juste un sirop pour ma part. La dernière fois que j'ai bu un truc chaud à cet endroit, ça presque fini en partie de jambe en l'air et ce n'était vraiment pas le moment et la personne pour ça. Je ramenais ce qu'elle avait demandé et m'installais en face d'elle, encore plus nerveux que d'habitude. Ma jambe se secouait nerveusement et je croisais les doigts, fixant le sol. " Paige... Je pense que tu dois te poser beaucoup de questions sur moi et en fait, je crois que... qu'il est temps que je te dise enfin la vérité, sur tout. " Je ne pouvais pas commencer par nos fiançailles, elle n'écouterait pas le reste sinon et j'avais besoin qu'elle écoute toute l'histoire. " La première chose que tu dois savoir, c'est que je suis... gay. " Peut-être qu'elle s'en était douté, mais au moins maintenant c'était clair. " Je ne compte pas te raconter ma vie je te rassure, juste ce qui est lié de près ou de loin à toi et à notre relation. " J'avalais une gorgée de mon sirop avant de reprendre. " Tout a commencé il y a plusieurs mois. Je sortais avec un dénommé Isaac et je l'aimais énormément. Je l'aimais comme je n'ai jamais aimé à vrai dire. " Je n'aimais pas être si franc, mais je n'avais pas le choix. " Le problème, c'est qu'il y a eu un attentat Décembre, t'en as peut-être entendu parler. Eh bah... Isaac a été tué pendant cet attentat et j'ai perdu la personne que j'aimais. " Je fermais les yeux un moment avant de souffler et de reprendre. " J'ai été très très mal après ça et pour aller mieux justement, je suis parti. A Los Angeles, là où on s'est rencontré. " La suite n'allait vraiment pas lui plaire, mais je devais le faire. Il ne fallait plus que je lui mente, plus jamais.

© Modèle par BLACKHEART™ ❄ Images de TUMBLR (crédits).  

_________________

Can’t stop that feelin’ for long

Revenir en haut Aller en bas
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Paige Broderick

▪ discussions : 132

+ VIE SOCIALE
LIENS. :

MessageSujet: Re: The end of a story (paige)   21.03.14 18:52

the end of a story
joseph&&paige
Pour rien au monde, il ne fallait croire que Paige était niaise, après tout, elle avait très bien remarqué que Joe avait changé depuis quelques temps. Elle le réalisait plus que quiconque, après tout, contrairement à ce qu’on pouvait penser, elle connaissait très bien le jeune homme ou du moins elle avait appris à le faire.. Puis, mine de rien, habiter avec lui faisait qu’elle pouvait facilement voir des changements du genre. Elle le voyait bien plus distant, moins à l’aise depuis quelque temps. Elle aurait sans doute pu mettre fin à tout ça, s’éloigner de lui comme il le faisait, mais encore une fois, elle n’en était pas capable, tout simplement. Elle était venue dans cette ville pour être avec lui, y rester sans lui semblait idiot. Elle ne se voyait pas non plus repartir, il fallait l’avouer, c’était donc une belle impasse dans laquelle elle était coincée sans y voir une solution.
Néanmoins, encore une fois, la jeune femme ne prévoyait pas y faire face en ce nouvelle journée. Elle ne prévoyait pas faire face à qui que ce soit puisqu’elle n’avait pas besoin d’aller travailler donc il n’y avait aucune obligation qui viendrait la déranger. Du moins c’était son plan jusqu’à ce que le réveil de Joseph la tire hors de son sommeil. Elle fit mine de rien, se disant qu’à la limite elle pourrait sans doute se rendormir lorsqu’il serait parti. Ça éviterait au moins une discussion peu plaisante. Cela dit le sommeil ne la regagna pas si bien qu’elle se tira hors du lit et profita de la douche que prenait Joe pour enfiler des joggings et un polar. C’était très différent ce qu’elle portait en général, mais dans le confort d’une maison, c’était acceptable. Elle sortit de la chambre avant de devoir y retourner pour aller chercher son téléphone lorsqu’elle surprit Joe. Ce dernier se dépêcha de partir en lui annonçant qu’ils se reverraient le soir. « Bonne journée. » Lança-t-elle faiblement alors qu’elle le regardait partir, le tout en allant récupérer son téléphone.
Le reste de sa journée fut des plus banals. Elle révisait des comptes tranquillement en écoutant une quelconque émission de télévision lorsque son téléphone se mit à vibrer sur la table. En voyant que c’était Joseph qui l’appelait, Paige fut terriblement tentée de ne pas répondre. Tout son être lui criait que c’était une terrible idée que de répondre, mais la curiosité l’emporta. L’annonce d’une nécessité de parler de quelque chose d’important ne lui disait rien qui vaille, mais elle finit par répondre : « Très bien, on se verra plus tard alors. » Ça ne sonnait pas enthousiaste et ce ne l’était pas du tout à vrai dire, mais encore une fois la curiosité l’avait emporté. Elle ne put donc que stresser en entendant l’heure fatidique où elle devrait aller rencontrer Joe à la libraire. L’envie n’était pas du tout présente, mais elle se changea tout de même, histoire de se motiver à partir. Puis bon il  ne fallait pas croire que ce qu’elle avait mis le matin même était acceptable pour se promener hors de la maison, elle avait certains standards à suivre quand même. Peu de temps après elle dut se mettre en chemin vers la librairie où elle arriva peu de temps après son départ.

Un sourire nerveux se dessina sur ses lèvres lorsque Joe l’accueillit. Paige s’installa où il lui indiqua et croisa ses jambes en entendant la discussion qu’il voulait avoir. Elle n’avait décidément pas envie de quoi que ce soit, elle voulait juste partir et éviter tous les problèmes possibles et imaginaux. À ce niveau là, elle n’était pas mieux que son fiancé, elle était tout aussi douée que lui pour se pousser des confrontations difficiles. Elle pressentait d’ailleurs qu’elle avait intérêt à s’attacher puisque le tout ne se présentait pas très bien. « Un thé m’ira. » Elle n’était pas fan, mais ce serait sans doute mieux pour ses nerfs, un café ne ferait que l’énerver davantage. Elle soupira légèrement, en entendant qu’il lui ramène ce qu’elle avait demandé. Elle ne le sentait pas très bien, ça c’était l’évidence même, mais que pouvait-elle faire d’autre. Le fait qu’il regardait le sol n’avait rien d’encouragea. Pour se part, la demoiselle, elle, serra ses mains autour se sa tasse. Elle garda le silence alors qu’il lui annonçait qu’elle allait enfin droit à la vérité. Quelque chose qui... ne lui faisait pas du tout plaisir à vrai dire.
Pourtant rien ne sortit de sa bouche alors qu’il continuait sur sa lancée. La première vérité à laquelle elle eut droit n’avait pourtant rien d’étonnant. La rouquine se contenta donc d’hocher la tête, bien sur qu’elle le savait. Si elle avait pu l’ignorer avant d’arriver à Barrow, les choses étaient devenues très clair une fois dans la ville. Il continua à nouveau pour la rassurer ou quelque chose comme ça. À quelque part, elle se fichait bien de ce qu’il allait lui raconter, elle ne le sentait toujours pas. « Je t’écoute... » Il fallait bien faire semblant de communiquer un peu malgré le fait qu’elle avait plutôt envie de partir. Plus il continuait, plus elle voulait partir. Ça expliquait beaucoup, mais ça faisait mal, parce qu’elle se rendait bien compte que la suite ne serait pas mieux. Elle eut néanmoins le bon sens de garder pour elle ses questions au sujet d’Isaac, le nom lui était familier à vrai dire, non pas qu’elle avait une chance de le connaitre, mais tout de même. Elle se sentait surtout bien égoïste de penser à elle-même lorsqu’il lui disait qu’il avait perdu la personne qu’il aimait pourtant ça ne changeait rien au fait... qu’elle était blessée, tout simplement. « Alors je ne suis qu’un piètre remplacement, c’est ça ? » Il ne fallait pas s’attendre à ce qu’elle se leurre à ce niveau-là. Ça paraissait si évident maintenant. Pourquoi il ne l’avait jamais aimé, pourquoi il ne le ferait jamais d’ailleurs. Elle se demandait bien comment elle avait pu penser que les choses auraient pu être autrement. Elle se mordit la lèvre cherchant la bonne chose à dire pour se sauver la face en quelques sortes. Lui dire qu’elle s’en fichait serait sans doute une grossière erreur puisque c’était faux, mais ce serait moins gênant. Cela dit, elle ne pouvait pas s’empêcher de se demander une question, une en particulière : « Mais en fait c’est plus que ça, tu m’as demandé en mariage en sachant que ça ne voulait rien dire et que ce ne serait jamais plus à tes yeux ? J’étais quoi, une passe, une envie particulière, rien du tout ? » Ça semblait un peu dramatique pour rien, mais ce n’était pas le cas, elle se sentait terriblement idiote et ce n’était pas une sensation qui pouvait se révéler plaisante. Tout le monde avait eu raison, c’était une grossière erreur tout ça.  

_________________

Revenir en haut Aller en bas
 

The end of a story (paige)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maple story
» Maple Story ^^
» [Terminé] Par une aprem ensoleillée de déprime [Paige]
» Yuki de Anzu Story !
» Tu aimes la boxe ?? Alors va faire le loft story russe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 2.1 :: L'ancien forum. :: Librairie-