SNOW FALLS SE LANCE DANS UNE NOUVELLE AVENTURE !!!
Retrouvez-nous sur Bazzart, PRD et CRPG.
Puis vous pouvez voter aussi !

Partagez | .
 

 I could fight you 'til the end, but I will lose you if I win [Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
le pinguson message
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
Oswald A. Griffith

▪ discussions : 52

MessageSujet: I could fight you 'til the end, but I will lose you if I win [Astrid]   06.03.14 16:49



i could fight you 'til the end, but i will lose you if i win
S'il y avait bien une chose qui ne m'avait pas manqué à Barrow, c'était le froid ambiant, celui qui nous faisait nous figer sur place dès qu'on mettait le pied dehors, qui nous pétrifiait les doigts et semblait toujours sur le point de nous faire perdre nos orteils. Pourtant, même en étant dehors, même malgré le vent et la neige, j'étais comme heureux d'être ici. Je ne connaissais plus grand monde : en sept ans, la population avait changée. Mais la ville en elle même restait celle que j'avais connu. Cela faisait quelques semaines que j'étais revenu, que j'avais récupéré mon poste à l'université de Barrow. On aurait pu dire que tout revenait en ordre. Sauf que ce n'était pas encore vraiment ça. En partant, j'avais perdu des choses que je n'étais pas vraiment prêt de récupérer. Nausicäa principalement. Elle acceptait tout juste de me voir, et m'excuser encore et encore ne semblait jamais assez. J'étais malade de savoir qu'elle m'avait remplacé, même si c'était égoïste à dire. Je l'avais abandonnée, elle ne pouvait pas passer sa vie à attendre que je daigne revenir. Mes sentiments contraient définitivement toute logique. Ce matin là, je n'avais juste pas envie d'y penser. J'avais décidé de me concentrer sur les cours que je devais donner. Les programmes avaient changé, et les miens n'étaient pas encore tout à fait ficeler. Je séchais sur ce que je pouvais faire étudier aux jeunes. Ils ne s'intéressaient à rien, et les bouquins que je possédais dans mon immense bibliothèque ne me donnaient aucune idée bien utile. En résumé, je cherchais de la grande littérature facile à lire mais riche en vocabulaire, ayant une raison bien précise d'exister... les élèves ne pouvaient pas s'attendre à ce qu'on étudie au long de l'année Harry Potter et le Seigneur des Anneaux.
Tout naturellement, j'avais pris la direction de la bibliothèque municipale. Cela faisait un moment que je n'y étais pas allé dans cette bibliothèque, celle où j'allais littéralement tous les jours en étant gamin que ce soit pour aller voir ma mère ou me distraire. J'avais lu quasiment tous les livres qu'elle proposait à l'époque, sauf les livres écrits dans des langues étrangères. Ce n'était pas faute d'avoir tenté. Ici, je trouverais bien une idée, une illumination. Un titre qui me ferait dire « mais bien sûr, pourquoi n'y ais-je pas pensé ! ». Avec un peu de chance, je trouverais même des nouveautés à lire quand j'aurais un moment dans le week-end. La chaleur du lieu paraissait tout de suite plus accueillant que le froid glacial. Un sourire serein aux lèvres, je gagnais directement les rayons qui pouvaient m'intéressaient et qui étaient vides, comme d'habitude, hormis une jeune bibliothécaire brune qui rangeait des livres. Je n'y fis pas attention, trop absorbé par les titres de bouquins et les noms d'auteur. Le silence m'aidait à me concentrer. Mais celui qui était là était plutôt... pesant. Dans ma tête, je dus comprendre le problème car mon regard bifurqua doucement, presque effrayé par ce qu'il risquait de voir. Astrid. La bibliothécaire, c'était Astrid. La petite Astrid. Celle qui avait fait de cette dernière année un enfer. Celle que j'appréciais pourtant tellement. Celle que je considérais comme ma petite sœur. Celle qui avait brisé le maigre équilibre de ma vie. Je la fixais, soudainement plus froid que la température extérieure pouvait l'être. Je ne voulais pas la voir, plus jamais. Moi qui avait pensé l'avoir sortie de ma vie.





made by BOHEMIAN PSYCHEDELIC

_________________
When you close your eyes and go to sleep tonight, I'll be right outside your door. Dreams will come and they'll take you away, let them bring you back to me
“good charlotte” .narnienne.


Dernière édition par Oswald A. Griffith le 18.03.14 18:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pingu adoré

avatar
Bienvenue à Barrow
I. Roman Caldero

▪ discussions : 67

MessageSujet: Re: I could fight you 'til the end, but I will lose you if I win [Astrid]   06.03.14 23:10

I could fight you 'til the end, but I will lose you if I win
w/ Oswald & Astrid
Je recommence tout maintenant.. je ne sais pas comment m'y prendre.. je cherche, mais je ne sais pas comment m'y prendre. Je me rend compte que j'ai été trop loin. je vois un psy. je vous assure.. le soir deux fois par semaine.. elle me lance quelque défis et le premier étant de s'excuser auprès d'Oswald. mais je cherche comment, demain je la vois.. et je ne sais pas encore comment m'y prendre. Je lui ai pourri la vie pendant longtemps, un an. je sais que dans une vie ce n'est pas grand chose mais je crois que l'enfer peut durer autant de temps. Je ne sais pas comment m'y prendre et cela me prend la tête. Je fais plutôt mine de travailler aujourd'hui.. je ne le fais pas vraiment je suis ailleurs. je me rend compte que je suis nerveuse.. nerveuse à l'idée de pouvoir le croiser.. il est professeur de littérature.. il lit. et moi je suis dans un milieu rempli de livres.. Je ne suis pas prête littéralement. Je ne dis pas que je partirais en courant si je le croisais, je dis juste que j'aurais vraiment du mal, à parler, m'exprimer.

Je me met vraiment au boulot. Il le faut à un moment donné. Je tente de me concentrer. Mais je n'y arrive pas. Je finis par aller prendre une pause. Je ferme mon bureau précisant que je reviens rapidement, j'ai besoin d'un thé. Je ne vois que cela, du thé. Et pourtant je ne suis pas du tout anglaise. Je le bois trop vite.. mais le temps de le boire, j'arrive à être concentrée et à être lancée sur mon travail. Je dois enregistrer sur nos logiciels les nouveaux livres. Je suis plongée dedans lorsque sans savoir vraiment pourquoi, je lève les yeux de mon écrans. Mon coeur se serre, pourquoi je ressens toujours autant de choses pour lui ? Il est froid dans son regard. Il m'a vu, il me déteste. Il ne veut plus de moi. Je le sens. Je baisse les yeux. Blessée. Mais je dois le faire. Je déglutis. Je prend des livres et je fais mine d'aller en ranger.. je le fais vraiment, cherchant en urgence ce que je dois dire, faire.. pour ne pas qu'il me fuit.. J'inspire, et je me lance vers lui. " Ne pars pas. Je ne suis pas là pour te pourrir la vie. Enfaîte.. ça va paraître démentiel et tu dois totalement t'en foutre.. mais je vois un psy.. et je dois m'excuser.. et j'aimerais sincèrement le faire.. je suppose que tu t'en fous.. de mes excuses.. " Je suis minable. Je baisse les yeux sur le dernier livre que je tiens. Je soupire.. " C'était stupide minable, horrible et égoïste, mais voilà je suis désolée. tu n'auras plus à faire à moi dans ta vie. j'ai compris. " Je n'ai plus qu'à mourir en silence, n'est-ce pas stupide ? Je l'aime encore. Je le sais, mais je ne peux pas faire autrement, je devais être destinée à vivre une vie comme celle-ci. Je fais demi tour dans les rayons pour finir de ranger le livre. Je suppose que s'il veut m'adresser la parole il pourra venir me voir.
Revenir en haut Aller en bas
 

I could fight you 'til the end, but I will lose you if I win [Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bite fight...
» Davy Back Fight !
» Dino Fight
» isveig Ϫ and the only solution was to stand and fight.
» Toi, moi, fight ? [ pv ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SNOW FALLS 2.1 :: L'ancien forum. :: Bibliothèque municipale.-